16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 17:23

 

En préambuleje dirais ceci:"Monsieur Miossec si talentueux soit-il,n' interprète que" son Brest".Sans nier l'inclination de certains à s'arsouiller (un certain milord ne le faisait-il pas?)cela ne peut constituer un élément à charge versé au dossier déjà lourd des préjugés embrumant cette ville plus qu'il n'en faut.

Certes il y eu la Brest d'avant  guerre (que je n'ai pas connue)il y a celle d'aujourd'hui qui n'est pas si froide puisqu'elle vit  et celle de demain ouverte sur le monde plus que jamais.S'il me fallait résumer ma ville en un mot se serait celui-ci :moderne.Si le mot gris enfin se conjugue si bien ici,ce n'est sûrement pas la couleur de son âme éprise de liberté,mais bien la couleur de cette matière tant recherchée qui la fait si brillante.Le paradoxe Brestois n'est-il pas de dénigrer sa ville par pudeur ?Faut-il tant l'aimer pour n'être pas capable de l'exprimer autrement qu'en se flagellant.Je sacrifierais donc à cet atavisme qui semble nous coller aux basques nous les bretons.Bien que Brest fût depuis longtemps une enclave Française en terre "rebelle"il semble que l'âme Celte nous habite malgré l'intrusion pour ne pas dire l'inoculation de la langue française(du reste la seule qui me serve de passerelle);Je dirais donc ,:"peut-on aimer la plus moche du quartier"?Puisqu'il ne faut revendiquer que le beau,le beau à tout prix,l'esthétisme au paroxysme de la connerie!Sans gratter jusqu'à l'os ,au delà de cette peau vendue dans l'immédiateté;dans ce monde ou chaque minute  en plus d'être nécessaire doit être "Utile",le temps  qui mûrit la réflexion et sûrement les sentiments n'a plus cours.Que la violence du tout tout de suite nous épargne.......

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by gilbertilo - dans objets perdus
commenter cet article

commentaires

mamalilou 20/09/2013 02:57

ça c'est de la plaidoirie, voire même plus...

gilbertilo 20/09/2013 10:49



Oh tu sais je suis réaliste.Je vois ma ville comme elle est,je veux dire avec toute la cruauté d'un enfant qui y a grandi.Mais quand je lis ici ou là ,d'ailleurs plutôt là qu'ici,des jugements à
l'emporte pièce,des réactions épidermiques.Sans être panégyriste je prends la plume pour elle;celle qui m'a tout donné, tout appris,fait de moi un homme libre et j'espère citoyen du monde.Car
Brest n'est pas ce cul de sac évoqué dans le commentaire d'un ignorant.Un pays de marins ,nourri de tant d'expériences,alors oui si Brest est un cul de sac ,il est un cul de sac usé par ces
voyages tracés sur toutes les mers du monde.On échoue dans ce port comme il était dit encore,et bien non ici on échoue pas on surfe et pas que sur les vagues de l'atlantique.Plaidoirie dis-tu,
voire plus.....Je dis recadrage.Bisous Mama.


 



Punch-frappé 18/09/2013 18:33

Quelle délicatesse pour décrire ta ville Gilbertilo, "Ils ont des chapeaux ronds vive les Bretons...". Tu donnes envie de la visiter.
Bon milieu de semaine à toi et à bientôt

gilbertilo 18/09/2013 20:58



Brest écorché vif,tel était le titre d'un article de "Libération"dans lequel une jeune femme ex-brestoise dressait un portrait mitigé  de la cité du ponant.S'ensuivait une cascade de
commentaires plus ou moins contradictoires ou trop connotés.Ma petite contribution à ce cortège fut donc celle ci.



Présentation

  • : Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • : le serpent qui se mord la queue.actualité, poésie,tranche de vie,humour,et sarcasmes
  • Contact

Recherche

Mamalilou