22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 19:41

IL pleut ,il pleut bergère rentre tes blancs moutons .A la lanterne ,entends tu le bourdonnement des vuvusellas .La fronde des gamins en bleu annonciatrice d'un éclatement,tu l'as ignorée.La dislocation latente ,mais inévitable que ton mari dans sa folie des grandeurs a initiée.Flattant les uns ,conspuant les autres,machiavel de pacotille,il aura fédéré les hostilités.Badinter un juste parmi les justes fit abolir la peine capitale,il échappera donc au panier.Comment un gringalet péremptoire et capricieux ressemblant beaucoup à ceux qu'il veut karchériser peut encore conduire la France.Plus histrion que stratège,plus bateleur que tribun,il bat les cartes avec dextérité. D'effets de manches en dessous de table ,il joue sur le tapis vert notre avenir à la roulette( russe).La grande braderie(pas celle de Lille)il l'organise au profit de quelques prédateurs.Imposteur ou mythomane?Toujours est-il qu'il nous saigne.Mais il est vrai que la victime a une part de responsabilité devant tant de mots apocryphes(pour reprendre les paroles d'un politique)durant la campagne une majorité s'est laissée enjôler.IL suffit donc de se montrer là ou il faut quand il faut(Telévision)dire ce que ces braves gens veulent entendre,et hop.Iznogoud, jouait sur du velours ,toutefois même les contes des mille et une nuit ont une fin.Les paupières s'ouvrent ,la réalité fait mal aux yeux.Les idoles seront brulées une fois de plus par le peuple(souverain?).Versatile ,sûrement .Opportunistes de tous poils et de tous bords malheureusement l'avenir vous appartient.Rien ne fédère plus dans ce pays!Samedi il n'y avait semble t-il pas grand monde dans la rue en solidarité(roms),la parole est donc volage.Les circonstances valent plus chères que les convictions.La posture plus que la position,l'image, la sacro-sainte image(comment je suis?)décidément il fait des émules ,le" petit".Dois -je comprendre que l'on élit celui qui nous ressemble.La société se délite disait un blogueur.Y aura t-il demain(7 septembre)une "révolte" ,un sursaut d'orgueil ,enfin?S'il ne se passe rien ,sa majesté triomphera ,un boulevard ,.L'avenir se joue demain,un choix de société,le partage ou le repli sur soi,le" fric "ou le gain honnete.Les trompettes de Jéricho sonneront-elles?Citoyens ,levez vous,contre l'injustice!

Partager cet article

Repost 0
Published by gilbertilo - dans objets perdus
commenter cet article

commentaires

Punch-frappe 25/04/2012 15:58

Les urnes vengeront-elles les outrages qui un temps nous firent perdre la tête ? Heureusement pour nous que réduites à cinq ans, toutes ces folies deviennent éphémères ; sont-elles plus
supportables ! ?

gilbertilo 25/04/2012 21:39



IL suffit d'un instant pour retourner l'histoire,mais des siècles ne suffisent pas à effacer cet instant.



mamalilou 30/06/2011 15:57


je me lève, je me lève, de toute ma grandeur intérieure...
chaque acte est politique, acheter, ne pas acheter, dire, ne pas dire, et même...
penser ou ne pas penser...
partager ou ne pas partager...

et ce sont ces mouvements-là qui vont centrifuger les personnages volatiles...
faire moins, mais faire mieux
faire lentement, mais faire sûrement
faire aujourd'hui mais pour longtemps
faire demain pour enjoy l'aujourd'hui
faire avec et pas faire pour
...

critiquer... mais contribuer... c'est nourrir l'hystérie victimaire...
s'opposer ... mais continuer... c'est matérialiser la colère
fustiger... mais envier... c'est se ronger de l'intérieur...

mettons-nous en accord, construisons-nous à l'exact milieu de ses contradictions...
acceptons les ambivalences possibles,
nettoyons les attachements délétères
chacun d'entre nous...
et la surface ressemblera à la profondeur...
de ce que nous sommes

doux bisous et bel aprem à toi


Présentation

  • : Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • : le serpent qui se mord la queue.actualité, poésie,tranche de vie,humour,et sarcasmes
  • Contact

Recherche

Mamalilou