Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest

Brest blog,humeur ,liberté de pensée ,poésie,tranche de vie,humour,et sarcasmes

Un acrobate au trapèze.

Un acrobate au trapèze.
Il y a des jours comme ça où la bêtise humaine me devient insupportable .Ainsi croisant par hasard un"Acrobate des mots",poète suffisant ,rimailleur prolifique(un poème par jour),je me risque sur sa page.Faut-il aimer les mots pour les coller ainsi !Pas de fautes d'orthographe ,une syntaxe impeccable ...ça glisse comme une truite dans un pur torrent de mièvrerie.Et encore ...j'aime trop la musicalité des cours d'eau pour ici leur faire injure !Comment devrais-je qualifier ce flot insipide?C'est beau la dégoulinade impavide...Personne ne semble vouloir garroter l'hémorragie !Que le scribouillard se plaise et se complaise dans sa prose à l'eau de rose ,soit,mais qu'une flopée d'émotifs épidermiques s'enflamment au moindre hiatus ...La poésie ne se décrète pas ,elle se vit .A chacun sa nourriture !Moi j'ai encore les "crocs". Je hais le prémâché,la bouillie.Je ne suis pas près de siroter !"Les sanglots longs des violons de l'automne";trop souvent ces vers mis comme des guimauves dans la bouche des écoliers ont fait office de stimuli mémoriel  quand la sensibilité et l'esthétique auraient du  infuser . Un "nez"ça ne s'invente pas.Que les enrhumés chroniques s'abstiennent de ramener leurs fraises morveuses!Ha ha ha ,mettre ces productions sous  copyright c'est comme déposer la grosse commission dans un coffre fort ...La pudeur même leur semble inconnue.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
La pudeur est aux abonnés absents
Répondre
G
Ok sur le web il est facile et tentant de s'exprimer et chacun a parfaitement le droit de le faire.Mais quand des "sagouins"s'affichent écrivains ou plus encore poètes ...Peut-on rire de tout ?Oui mais pas avec n'importe qui !Voilà donc une "facebookienne"tenant salon de poésie où elle s'exhibe plus qu'elle ne se livre.Hélas ses talents de strip-teaseuse,malgré la boule à facette qu'elle fait tournoyer avec frénésie,ne sont guère mis en lumière.Certes elle frétille comme une anguille,mais dans le bec d'un cormoran.Je dois toutefois lui reconnaître un certain toupet à nous faire partager ses élucubrations.Je n'irai pas jusqu'à citer Audiard... Et cette poétesse de se plaindre;des admirateurs sans scrupules partageraient ses vers en omettant de la citer.Soit cela me paraît légitime...il ne faudrait quand même pas pousser grand-mère hors des orgies (les siennes)<br /> "C'est la rançon de la gloire...je me méfie des plagistes.En toute humilité"<br /> Comme c'est mignon !Eh bien je dis que des plagistes pourraient bien être des plagiaires;mais qu'il ne faudrait pas confondre les serviettes des premiers avec les torchons des autres !<br /> Ah ce commentaire n'est pas à la hauteur de la divine comédienne ...Elle quitte la scène ."L'humour semble lui être totalement étranger."J'arrête.Je n'aime pas la polémique de bas étage". Ainsi me congédie du haut de son piédestal la si délicate et si talentueuse ballerine dont l'enflement des chevilles ne saurait que me préoccuper.Il ne faudrait pas que celui-ci dans ses circonvolutions nombrilistes ne la fasse trébucher!