Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest

Brest blog,humeur ,liberté de pensée ,poésie,tranche de vie,humour,et sarcasmes

Exquise cruauté.

Ton bourreau était  un esthète .
D'un coffre d'ébène il sortit
Le rasoir d'or dont il ouvrit
Ta peau qui faisait la valise .
Moi je l'ai toujours en tête
Cette façon de couper court .

Sous un flot d'adrénaline,

D'effluves de gazoline,

De peur se mêlant au cambouis

Ton cœur enclenche le rebours.

Lui dans son rôle, magnanime

Te prend la main,te ranime ...
Et filou ,d'un fielleux revers,
T'expédie au "diable vauvert".

Ah quelle belle estafilade,

Franche ,nette à ton bras ballant.

Il  est précis le découpage,

Toi sur la chaise, affalé,sage ,

Avec la valise à ton flanc,

Le parrain justifie la scène ,

Toujours nécessité fait loi.

Plaie d'argent n'est pas mortelle

Dit-on;mais quel mauvais aloi,

S'émanciper de la tutelle

Lorsque l'on vole de guingois.

-Aller tu n'as plus mal ami.

Voilà c'est déjà fini-

Ses paroles après la sentence,

Comme une exquise cruauté

Mettent mon être en résonance .

Mais ce n'est que du cinéma,

Bonne nuit et taratata!

 

.

 
 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article