Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest

le serpent qui se mord la queue.actualité, poésie,tranche de vie,humour,et sarcasmes

La chauve souris joue de la flûte.

Voilà donc le petit polémiste, qui le samedi soir dégommait non sans ironie,et je dois le concéder parfois avec justesse les  divers livres récemment publiés,en campagne .Il n'a même pas besoin de labourer ,il lui suffit de ratisser .L'audience à tout prix étant le crédo de toute chaîne (privée on peut le comprendre,et l'une d'entre elle surfe sur la vague Zemmourienne),une productrice avisée misa sur un certain Eric Zemmour totalement inconnu du grand public.Nous étions loin d'un "droit de réponse" animé ,et même très animé par un Michel Polac au mieux de sa forme ,mais un  certain esprit frondeur ,parfois frappeur (certains en ont pris plein la gueule) tenait le téléspectateur éveillé.Ses outrances me faisaient sourire.Bien qu'il écrivit au Figaro,était-il vraiment sérieux?Provoquer avec son complice Eric Nauleau une réaction en chaîne était bien la finalité.La première fois sidéré par la rhétorique,on s'habituait vite aux saillies féroces qui auraient du pourtant nous alerter.L'audimat ,l'audimat,l'audimat ,leitmotiv assommant .Notre petit bonhomme réactionnaire satisfait à la demande.Au fil des mois il déborde du cadre.Il répand sa bave comme une marée gluante sur tous les supports,et beaucoup ne la trouvent pas si vénéneuse ...Deux mille vingt et un ,voilà que le petit pamphlétaire à la marge  devient un épouvantail pour des politiciens aguerris .Je déteste pourtant la"cancel culture"et autre "woke" qui me semblent d'une égale violence à ce qu'elles dénoncent .Certains déboulonnent les idoles :Staline ou Napoléon ,d'autres sur le net érigent en icône un nostalgique craintif .Je ne serais pas surpris qu'il déjeunât tous les dimanches chez sa maman chérie .Le grand remplacement?Je serais curieux de connaître l'avis des indigènes américains,et l'état d'esprit des maoris ,sans parler des rêves interrompus chez les  aborigènes . Baptisé mais pas religieux pour un rond,les religions ne me font pas peur.Sauf à me faire haranguer je laisse les fidèles inféodés ,les prédicateurs allumés et les "ayatollahs" dans quelque domaine que ce soit accrochés à leurs  certitudes. La route est large et l'air est pur .

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article