21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 18:25

Supply chain.Voilà, tu ne t'y retrouves plus depuis qu'ils managent à l'américaine.A côté de la plaque,c'est là qu'ils voudraient que tu sois.La plaque ?Tu  t'en souviens ,une plaque d'immatriculation,un bolide .................Tes cheveux longs ,ton gilet de cuir , ta jeunesse ,easy rider.Une flaque d'huile ,un tas de ferraille,une plaque dans ton crâne et ta femme qui se casse, comme ta vie s'étiole.Ton meilleur ami(c'est toujours le meilleur ami,le pote)qui baise celle qui te serrait sur ta 'lightning".Et  oui mon gars tu n'es plus qu'un cadavre potentiel et elle est jeune ,pleine de vie.Ton coma t'épargne momentanément ,tes os sont brisés et la boîte à idées a été bien secouée.La cassette dégueule immuablement la même histoire,cent fois le même scénario,morbide,sordide et ta gueule cassée comme l'icône du courage nous gave de ses péripéties .Du temps psychédélique de tes folles années ou le microsillon taraudait le vinyl de grandes utopies,du temps ou les filles en mini-jupes réécrivaient l'histoire de "l'homme".Puis les matins maudits,ou tu marchais les yeux pleins de larmes et le coeur battant dans la cage brisée(elle est partie làbas à Tahiti et les enfants te manquent).Pantin cocufié ,tu as voulu vivre .A quoi t'es tu raccroché?Tu m'exaspères souvent je l'avoue,mais comment ne pas s'incliner devant un monument,certes déglingué,mais un monument de chair et de métal.Ton temps n'est pas notre temps et encore moins le leur,du passé ils font table rase,point de vestiges dans la nouvelle organisation!Handicapé,tu es le maillon faible de la supply chain !

Partager cet article

Repost 0
Published by gilbertilo - dans objets perdus
commenter cet article

commentaires

punch-frappe 09/04/2012 02:12

Couillonné par le sytème, comme par une infidèle. Belle métaphore !

gilbertilo 09/04/2012 17:21



Une histoire presque banale,quand les ennuis commencent ....................La machine infernale dans une société d'égoismes juxtaposés!



sandrin 24/07/2011 13:12


il semblerait que nous ne puissions pas vivre sans souffrir. A chacun son lot. est-ce l'histoire d'un ami ? ou la tienne ? En tout cas, c'est hard. Une vie schématisée en quelques points cruciaux
et c'est toute l'absurdité de la vie qui semble surgir, irrécusable.


gilbertilo 24/07/2011 14:14



Non ce n'est pas ma vie.La restructuration si ce n'est la liquidation d'un service conduisent à des situations cruelles.Notre belle entreprise,fleuron de la navale militaire en Europe,hier
entreprise publique,ouverte au capital depuis 2003(thalès)se déleste progressivement de ses activités dites de soutien(gestion ,comptabilité,supply chain et divers services non
lucratifs)pour davantage de bénéfices.Ainsi cet homme déjà bien meurtri par la vie se trouve flingué sans états d'âme par nos "gentils" dirigeants.La désindustrialisation ici comme ailleurs
conjuguée à plus de productivité pour les rescapés nourrit les TPS(traumatismes psycho-sociaux).Voilà ,un destin parmi tant d'autres anonymes.



Présentation

  • : Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • : le serpent qui se mord la queue.actualité, poésie,tranche de vie,humour,et sarcasmes
  • Contact

Recherche

Mamalilou