12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 16:24

Le visage poupin ,on devine l'oeil bleu d'ennui sous une cascade de boucles blondes.La démarche nonchalante,le pas traînant du looser,il promène son chien ,une sorte de griffon bâtardé à l'occasion.A le voir débonnaire ,un peu enveloppé genre gros bébé à sa maman, pas besoin de confessions .Il est transparent ,rase les murs et ferme sa gueule quand le cake du quartier avec ses "crabes" et sa gonzesse le chahute un peu,histoire de.............Le poing serré dans la poche ,non pas pour la bagarre,la boule de chit lui coute cher, alors.Il fréquente une jeune brunette assez jolie qui vit seule avec sa mère sans beaucoup de repères.Deux paumés jetés dans un tourbillon trop violent pour eux,la seconde zone leur échoit.Faites pas chier les enfants,les petites combines ,les soirées arrosées ,la baise dans les caves ,ce n'est pas pour eux!Il leur faudrait presque une permission pour s'embrasser ,car ils s'aiment tendrement ,ils rêvent d'évasion ,déchirer le voile gris de la cité.Peindre du "beau",la ferveur des idéalistes ravivera leurs couleurs de naifs,ils étaleront leur vie sur la toile rêche .Deux colombes dans un nid d'aigles ,le seul point commun c'est la beu,il faut bien se fournir,cracher au bassinet.Gare à l'entourloupe,la maison ne fait pas crédit,t'as du cash ,ok ,sinon...........Mickael ,il s'appelle Mickael,ce soir il a rendez-vous avec franck,son fournisseur.Dans une impasse calme et fleurie pas loin du boulevard ,le jeune homme l'attend assez remonté(300fs,d'arriérés),mick s'approche il est tendu ,ce que remarque instantanément son créancier.Pas de chichi!T'as le pognon?Le frisé tremble:"non"."Tu te fous de ma gueule connard,je vais t'en mettre une".Le geste est aussi fulgurant qu'inattendu,un couteau planté en plein coeur ,le "petit dur"s'écroule,les yeux étonnés.Comment ce tas de merde rampant ................................................................................L'assassin s'écroule à son tour, ses larmes sont sincères,c'était presque un ami.Tout s'obscurcit ,le tableau sera noir,noir comme la misère.

Partager cet article

Repost 0
Published by gilbertilo - dans objets perdus
commenter cet article

commentaires

sandrin 12/02/2011 21:10


une histoire vraie ? ou une fiction ?


gilbertilo 12/02/2011 21:24



Malheureusement vraie cette histoire,un fait divers comme il y en a beaucoup. Tu vois d'angélisme, point chez moi,peut-être de l'espoir en l'avenir.J e connais la réalité des quartiers
populaires et je te raconte pas tout ,la voiture qui explose ,les suicides et mêmes les histoires d'amour,oui çà existe aussi.



Présentation

  • : Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • : le serpent qui se mord la queue.actualité, poésie,tranche de vie,humour,et sarcasmes
  • Contact

Recherche

Mamalilou