10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 21:23

 

 

Descendant l'escalier qui plonge à la fontaine jaillissent sous mes pas la magie folle et tendre du fringant noisetier,et la raison fragile du hêtre foudroyé.

 

 Tes mots ne seraient pas mes mots ,mais nos langues se parleraient dans le même baiser.Quand seraient dans ma bouche ,vivants comme ta langue ,tournés et retournés tes mots belle étrangère et sur tes lèvres ,ourlés en accords charmeurs mes mots bien ordinaires,à nos coeurs devenus nécessaires,je serais ton Jules ,tu serais ma Leah Lee.

 

Tu le sais bien les choses,les mots de la vie s'apprennent au dehors.Tandis que les choses nous bousculent et nous précipitent,les mots tardent à s'y coller.Soit ces mots nous font peur, car d'une autre cruauté  aviveraient encore la cruelle réalité,soit leur registre nous échappe.Donner des mots consommables à nos chagrins muets,nos craintes ou nos secrets.Verbaliser enfin ou masquer à jamais notre mal être derrière une prothèse de bonheur.

 

 

Descendant l'escalier qui plonge à la fontaine jaillissent sous mes pas la magie folle et tendre du fringant noisetier et la raison fragile du hêtre foudroyé.

Partager cet article

Repost 0
Published by gilbertilo - dans la brocante des mots
commenter cet article

commentaires

Punch-frappé 16/03/2013 21:57

Je retrouve ici le meilleur de Gilbertilo. N'oublie pas de tout enregistrer et surtout de sécuriser avec CopyrightFrance.com avant que cela ne tombe dans le domaine public avec la nouvelle
plate-forme d'over-blog.
Bises et bonne soirée à toi

gilbertilo 17/03/2013 19:04



Merci tout d'abord de ton passage chez moi,et merci pour l'info.Mais je croyais que nos textes étaient notre propriété.Bonne soirée Chantal,à bientôt.



Présentation

  • : Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • : le serpent qui se mord la queue.actualité, poésie,tranche de vie,humour,et sarcasmes
  • Contact

Recherche

Mamalilou