25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 10:58

SAM_0260.JPGDans cet avion qui par escale me ramène à ma réalité quotidienne(presque par paliers tant la décompression est nécessaire après une immersion profonde hors de mon bocal)mon esprit connaît quelques turbulences.Entre l'appel à la prière du muezzin déchirant le silence dans la ville aux mille fenêtres, qui me touchait au coeur dans un doux réveil et mon improbable antienne dans cette carlingue au dessus des nuages, les paupières lourdes, j'escalade et je dégringole.Un cavalier ottoman surgissant d'une ruelle de Mangalem(quartier historique) me remet en scène petit touriste fureteur ne refusant pas le pestilentiel !!!!Pourtant arrivé à "Gorica"(pendant de Mangalem rive opposée)  presque par hasard mon premier regard fut pour l'Osum bleu émeraude,serpent paré non pas  des plumes de l'opulence mais des écailles plastiques de la nécessité écologique!!Sur le pont médiéval(Kurd Pacha) un aiglon émule de Mostar s'essaye au plongeon de haut vol .Attendait -il une obole ?Toujours est-il que je l'épingle sur mon album.Mes "birkenstock" étrennées sur bien des inégalités de surface et d'autres bien plus profondes, se laisseraient presque  surprendre par les savonnettes que sont les pierres lisses chauffées à blanc.Ici nous ne prenons pas la température,c'est la température qui nous prend.Nous sommes  comme des citrons trop mûrs pressés dans leur peau ,proches de l'éclatement.Remontant la rive droite,rafraîchis par quelques élégants feuillus,nous ciblons avec une certaine interrogation quant à l'accès,une minuscule et charmante église(st Michel) de style byzantin(à ce que j'ai pu lire)blottie à flanc de falaise.Vu la quasi liquéfaction de ma chère et tendre il me semble téméraire et presque provocateur,sauf à endiguer un torrent de jérémiades ponctué de cascades de reproches, lui suggérer un "pélerinage "à soixante mètres d'altitude.Notre redécouverte(nous y sommes déjà venus en 2006 avant la naissance de notre premier petit-fils)se poursuit donc dans une horizontalité relative.Le petit fûté consulté comme un pense bête m'informe sur tel ou tel monument, site naturel à ne pas manquer.Pour l'heure trouver un rafraîchissement  est notre priorité.Un café  face à la mosquée des plombs nous accueille.Le garçon s'enquérant de nos besoins ,j'ose un approximatif;"uje i gazuar ju lutem"(eau gazeuse s'il vous plaît),lui montrant de la main qu'il en faudrait deux.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by gilbertilo - dans la brocante des mots
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • : le serpent qui se mord la queue.actualité, poésie,tranche de vie,humour,et sarcasmes
  • Contact

Recherche

Mamalilou