5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 20:01

Qui es tu écorcheur ?Tu saignes  la poésie ,tu griffes les vers ,tu effiloches les mots.Tu voudrais tresser les fils d'or et d'argent,mais tes doigts gourds ne répondent pas.Tes ongles noirs de travailleur accrochent la vierge blanche jusqu'au supplice.De griffonnage en noircissure tu cherches la libération de ces mots retenus quelque part,les connais tu seulement.Tu voudrais des mots esclaves à ta botte,serviteurs prévenants.Des mots merveilleux,des mots douceur,des mots médecins,guérisseurs de l'âme.Mais tu ne fais que taguer les murs ,de ton impuissance et tu baves,tes mots ne sont qu' éclaboussures.Le train des poètes t'a laissé sur le quai,tu es au ban zonard ,même ton herbe bleue ne te transporte pas .Le spleen ne te visite guère ,quand au romantisme sortirait-il d'outre-tombe qu'il te cracherait au visage.Et si Villon dans la venelle te prenait par la main ,saurais tu assassin faire rimer l'alexandrin.Bien sûr tu as connu l'ivresse déclamatoire,la saoulerie des soliloques ,les étoiles pour seul auditoire. Jamais la muse au firmament  ne t'accorda une danse .Te voilà ce matin attifé de rêves incongrus,ta peau de chagrin devenue féérie se pâme.Hirsute ,la paupière gonflée,tu invites ton arabica au déjeûner du soleil.Ce compagnon en a vu des lignes défiler, autant de maitresses évanescentes.Ses fumerolles ont depuis longtemps remplacé les "voluptés" tabagiques.Encore dans les nimbes ,tu souris ,confiant.Aujourd'hui est un autre jour......

 

Partager cet article

Repost 0
Published by gilbertilo - dans objets perdus
commenter cet article

commentaires

TELOS 13/11/2010 11:40


c'est gentil de te souvenir que je randonne.il pleut trop ce jour,je suis dans le rien.......
sourire.@++


TELOS 13/11/2010 11:28


tu écris fort bien..écrire ou créer libère..on se sent mieux après..je te souhaite un week end souriant et soleil.je repasserai je te mets en marque page...


gilbertilo 13/11/2010 11:38



Je te remercie pour ton passage.Bonnes randonnées par monts et par vaux.A plus.



sandrin 10/11/2010 20:37


mais oui c'est un autre jour, qui nous apporte ce texte... fort... pas de danse au firmament ? quelques pas sur ce blog tout de même qui enchantent tes visiteurs.


gilbertilo 10/11/2010 20:46



Merci de ta gentillesse.Les visiteurs sont "rares" et chers.A défaut de quantité ,j'ai la qualité.bisous.



mamalilou 08/11/2010 02:34


si l'on ne peut que tomber les épaules et les paupières d'accablement au sens,
le style lui, est enlevé, tourbillonnant comme ces volutes...
tu me files des envies de cafés fort déraisonnables...
je me rabattrai sur la valda, que du coup, je ne te tends point, cette fois...na!


gilbertilo 08/11/2010 07:07



Ici tout le désarroi d'un amoureux du verbe.Un ego écorché par l'orgueil!!!!!!!!!!!!!



Miche 06/11/2010 16:06


Parfois l’humeur est noire comme le breuvage d’arabica, elle met tout en bataille, cela passe…


gilbertilo 06/11/2010 16:13



Lisant ici et là quelques lignes d'une grande beauté,je m'interroge simplement,l'humilité est de mise.Mais ,on peut progresser.Amitiés .



Présentation

  • : Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • : le serpent qui se mord la queue.actualité, poésie,tranche de vie,humour,et sarcasmes
  • Contact

Recherche

Mamalilou