22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 17:09

Eclat de granit,expulsé,propulsé,jaillissant des brumes auréolées de tant de légendes.La dent dure parfois,souvent froid et coupant,mais toujours résistant.Caressé par la bruine ou battu par des tempetes hargneuses,têtu,rebelle et insoumis,j'ai taillé mon portrait dans la matière fugace de la liberté.Le ressac m'a balloté,les déferlantes m'ont rossé,les marées d'équinoxe m'ont torturé.Projeté par des lames de fond combien de fois n'ai-je arpenté le chemin des douaniers.Ecarté par une main rageuse,ou chassé par un pied virulent,rejeté à la mer par un randonneur boitillant.Petit caillou,à la pleine lune découvert sur l'estran,ramassé par un enfant pour sa collection.Balancé un peu plus tard pour cause de blessure,rougi,délaissé et gisant.Que de fortunes de mer,d'autres vagues formées au vent d'iroise m'ont ranimé,petit ver luisant de mica et de quartz.Oh bien sur je ne serai jamais ciselé,affuté en diamant ,pendentif au cou d'une princesse "Voivode", trop lourd!Le burin agile d'un sculpteur ne me transmettra pas la folie de l'artiste,je ne serais pas transcendé par le génie créateur.Aucun monument ne m'offrira une niche ,pas même une gargouille ou un angelot pour m'exprimer.Tout juste finirai-je en presse papier sur le bureau d' un amateur éclairé.Projectile éventuel d'une fronde libertaire ,tracant une trajectoire parabolique,pour une utopie de plus.Une chose pourtant ,une prière si j'en suis capable,une supplique,que mon destin ne ressemble en rien à celui d'un galet!Roulé ,poli à l'émeri de ses semblables,agrégé par obligation,enrolé de force aux galères.Non je n'échouerai pas en bordure dans un jardinet de banlieue.Nulle promenade côtière ne me figera dans la laideur du béton!Je cotoierai toujours la bruyère et l'ajonc ,la brise du large déposera ses perles iodées chargées de rêves.Je m'imaginerai ,joyau d'une couronne perdue.(celle de NOMINOE ?)Transfuge d'un coffre malouin,pierre précieuse déchainant tous les vices!Un petit coin de lande sera mon ermitage ,je finirai là sur une stèle sommaire, sans croix et sans bannière .Gemme anonyme,libre au vent.....................

Partager cet article

Repost 0
Published by gilbertilo - dans brocante des mots
commenter cet article

commentaires

sandrin 26/07/2010 20:29


joli vent de liberté qui vient là souffler sur le net... Gemme précieuse car rare.


gilbertilo 31/07/2010 23:10



Breton et liberté sont indissociables.L'hermine fut choisi ,comme embleme ,par Anne de Bretagne ,après une chasse ,au cours de laquelle ,ce petit animal,pris au piège,sacrifia sa queue.



Présentation

  • : Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • : le serpent qui se mord la queue.actualité, poésie,tranche de vie,humour,et sarcasmes
  • Contact

Recherche

Mamalilou