10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 21:54

Je t'aime pour ce que je crois être tes caprices ,je t'aime pour tes colères.Je t'aime pour toutes les promesses,pour tous les rêves que tu engendres sans le savoir,parce que tu ne connais ni le bien ni le mal.Et si tu tortures et si tu caresses ,tu te donnes sans retenue à qui sait te comprendre .Les malins,les beaux parleurs et tous les extravagants, tu les éduques en maîtresse que tu es.Exigeante et hautaine ,tu peux glacer les sangs ou chauffer les coeurs à blanc ,pourvu que l'on soit audacieux mais attentif à tes  humeurs changeantes. Que serais-je sans toi qu'un crotteux sur le plancher des vaches.

Partager cet article

Repost 0
Published by gilbertilo - dans objets perdus
commenter cet article

commentaires

Actu-fraiche 05/10/2012 01:53

Quelle magnifique déclaration d'amour à un lieu qui t'es cher !
Bises et bonne soirée

gilbertilo 06/10/2012 23:02



Mor glaz ,la mer bleue et souvent les femmes en noir ............



Punch-frappe 16/04/2012 14:46

Belle métaphore de la mer. Celle qui donne et celle qui prend. Force insensible et pourtant magnifique.

gilbertilo 16/04/2012 17:20



La mer,la mer et encore la mer ,je l'ai aiméé ,je l'aime et je l'aimerai.



Plume Libre 28/10/2011 19:27


Mdr j'ai effectivement du mal à comprendre... Vu le titre de ton article, j'aurais du m'en douter...


Plume Libre 28/10/2011 17:43


J'ai envie de croire que toutes les femmes ont ce pouvoir au fond d'elles: savoir ce qu'elle veulent et le vouloir suffisamment pour l'avoir... Attraction irrésistible et assurance magnétique...


gilbertilo 28/10/2011 18:54



Mais il s'agit de la mer,mais je te l'accorde j'ai fait un parallèle avec une femme éventuelle.



mamalilou 20/07/2011 20:09


excuse-moi, mais la mer parle plus que moi... et en continue... et sans prévenir...
lol
quant au texte, si je ne m'en tiens qu'à ces mots, oui, je confirme, comme une femme, ya pas photo...
maintenant tu peux dire que tu es fidèle à la mer... mais tu ne lui as pas demandé
1. ce qu'elle en pense qu'en tu passes de la mer d'iroise à la mer adriatique...
2. si elle, elle t'est plus ou moins fidèle qu'une femme... et n'aime qu'un seul marin...^_^

c'est vous qui voyez... on se repose d'une femme avec la mer... ou de la mer avec une femme...
ceux qui se sont passés de femme seulement peuvent dire si la mer suffit...:o))


gilbertilo 20/07/2011 21:16



Je ne suis pas marin,mais il m'est arrivé de passer une semaine entre hommes sur un bateau .Effectivement je rêvais d'une présence féminine et çà allait crescendo,ouf une semaine suffit à
m'affûter.En ce qui concerne la mer,la relation est plus spirituelle,quoique l'éternel féminin soit ancré quelquepart dans notre inconscient de mâle comme la mer dans notre mémoire de
poisson.Pour être plus prosaique ,je ne me passerais ni de l'une ,ni de l'autre.Je ne résiste pas à déclamer cette phrase;homme libre toujours tu chériras la mer(Baudelaire).



Présentation

  • : Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • : le serpent qui se mord la queue.actualité, poésie,tranche de vie,humour,et sarcasmes
  • Contact

Recherche

Mamalilou