11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 12:22

Si l'amour pour sa mère se mesurait à la fréquence des visites alors je serais le plus mal évalué.Et pourtant se passe t'il un jour sans que je sollicite ce cordon qui fit de moi un homme.Chaque effort qui me propulse comme au premier jour ,chaque coup de gueule ,bouffée d'air indispensable à ma vie ont un parfum maternel inaliénable.Je suis un poulain très signé.

Si l'amour d'une mère pour son enfant se mesurait aux caresses prodiguées alors le doute aurait empoisonné ma vie. Je ne renierais donc pas cet adage selon lequel ;qui trop embrasse mal étreint.Ce goût immodéré pour la liberté ,cette exigence de vérité presque pathologique(à gratter jusqu'à l'os)je les dois à ce petit bout de femme pugnace.

Non nous nous aimons ni plus ni moins  ;nous nous aimons ,c'est tout. 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by gilbertilo - dans objets perdus
commenter cet article

commentaires

Brunet 06/12/2014 15:03

Très bel hommage à une mère ... Je ne pouvais ni ne peux me passer d elle, mais elle n est plus là -

Gilbertilo 07/12/2014 23:40

Merci de ton passage Nicole cela me touche .Oui des relations distendues avec ma mère .Nous nous aimons pourtant très fort,mais des éléments extérieurs perturbent notre ciel .

Punch-frappe 26/03/2012 13:20

Je découvre un texte plein d'amour et de pudeur. C'est bien de l'avoir pensé, et encore mieux d'avoir osé l'écrire. Il est vrai qu'un fruit se reconnaît avant tout à l'arbre qui l'a porté.

@+

gilbertilo 26/03/2012 14:25



J'ai écrit ce texte car la culpabilité me tenaillait .Depuis combien de temps ne l'avais-je pas embrassée?En tous cas bisous à toi.



mamalilou 14/01/2012 04:41

Merci à toi
Je sors à peine la tête des agitations des dernières semaines...
Que la santé te soit au rendez-vous de 2012 en soutien dans ce "minimum de tracasseries matérielles et de subsistance" qui permette le luxe de la bienveillance et de l'harmonie, celui de blogguer
de partager, de rire aussi...
premiers bisous tendres à toi et douze année singulière te souhaite

gilbertilo 14/01/2012 14:19



Merci pour ces voeux chaleureux .Pour ma petite vie je n'attend pas grand'chose de plus,pour la france en revanche mes souhaits sont plus ambitieux,mais çà c'est autre chose.Pour toi et les tiens
puisse 2012 vous apporter beaucoup de résultats positifs dans la joie et la santé bien sûr.En tous cas ton passage chez moi sera toujours apprécié.Sur le chemin............bisous.



mamalilou 17/12/2011 04:48

j'espère bien que mes grands gars seront capables de tels mots, ou du moins de ce recul plus tard, sur le ptit bout d'bonne femme pugnace que je leur aurait été... :o))
et gros bisous festifs te dépose avant que les préparatifs et les visites ne m'éloignent de toi ...

précieux et chaleureux instants te souhaite auprès de ceux et celles qui te sont chers

♥joyeusement♥

gilbertilo 17/12/2011 11:34



D'après ce que je devine et qui ce confirme jour après jour ,je ne doute pas que tes hommes se félicitent d'avoir une telle maman.Pour les fêtes bien sûr que du bonheur pour toi et les
tiens.Bisous .


 



sandrin 12/12/2011 08:54

Tu es revenu ajouter quelques lignes depuis hier. Et pas des moindres.
La relation mère-enfant est sans doute la plus importante dans une vie. J'en suis encore à tenter de comprendre, et soigner. Le travail d'une vie.

gilbertilo 12/12/2011 20:15



La plus structurante surement ,mais on ne se balance pas pour sa mère.Pour la deuxième partie de ton com je m'interroge, surtout sur le verbe soigner.Oh je ne voudrais pas être indiscret mais une
fois de plus tu laisses entrevoir une fêlure.En tous cas je suis très heureux de ton passage.Gilbert.



Présentation

  • : Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • : le serpent qui se mord la queue.actualité, poésie,tranche de vie,humour,et sarcasmes
  • Contact

Recherche

Mamalilou