7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 17:32

Faire un état des lieux,puis un examen de conscience et peut-être même une introspection.Qui suis-je?Que veux-je?Vais-je assumer,d'abord mon moi,puis les désirs qui en découlent,les assouvir est autre chose!Evidemment si l'on nie par faiblesse ou par facilité pour ne pas dire confort......Alors laissons de côté l'original,oublions les trois dimensions du bonheur pour n'être qu'une feuille morte ballottée au gré des humeurs changeantes de nos relations choisies ou pas.Croyez vous qu'un individu fût-il un homme se construit sans dommages,sans bousculer son éducation,sa culture.Les avoir vomis,peut-être pour exister et s'en nourrir la maturité venant,non pas les ingurgiter,mais retrouver quelque saveur de son enfance, si profondément ancrée et se délecter du suc fertile de ses racines.Apurer son compte,des controverses,des rancurs et de tous les griefs justifiés ou pas.Et la dans le creuset qui fit que nous le voulions ou non notre identité profonde,trouver la force d'avancer.Il n'y a pas d'avenir sans passé.Si selon ma formule préférée :la liberté fait peur,la tradition sclérose mais rassure quand l'émancipation conduit à borner soi-même son chemin,identifier les maléfices et les tentations aussi bien que les vertus,il faut composer sans se renier.

Partager cet article

Repost 0
Published by gilbertilo - dans la brocante des mots
commenter cet article

commentaires

ballendar 25/02/2013 20:14

On doit souvent composer avec les faits, sans renier ses principes, en restant équitable. Mais chaque fois la situation diffère, les résultats sont décevants, on a fait comme on a pu, honnêtement,
mais ça, c'est aux autres de le dire...

gilbertilo 27/02/2013 21:54



Suivre des sentiers battus et rebattus ou puvrir une autre voie ,téméraire alpinisteS'appuyer sur l'inné pour mieux assimiler ses acquis ou refuser ses racines quelquefois encombrantes ?Le choix
nous appartient -il vraiment?



Punch-frappé 16/02/2013 17:43

Nul fruit sans arbre. La tempête aide à se construire et l'adversité à se choisir.
Bises et bon week-end à toi

gilbertilo 17/02/2013 17:29



Salut Chantal ,merci de ton passage.Tu le dis tout en poésie.Bises .



mamalilou 10/02/2013 20:49

composer sans renier
voilà qui est fort bien conclu!

gilbertilo 10/02/2013 22:28



J'étais,je suis et serai un être en devenir.



Présentation

  • : Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • : le serpent qui se mord la queue.actualité, poésie,tranche de vie,humour,et sarcasmes
  • Contact

Recherche

Mamalilou