30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 19:04

Dans le couloir, sur le lino vert les pas perdus de mon ennui me noient dans un profond cafard, quand des cris chassent le silence.Et nous voilà :Jacqueline la fille dans le vent,Christine qui me met dans le vent ,et moi-même dans cette chambre trop blanche ou s'époumone le petit monstre.Benoît,petit animal à la crinière bouclée, agrippé aux barreaux hideux de son lit cage nous implore de toute son incompréhension infantile.Les yeux bleu ciel  obscurcis de lourds cocards,le tendre chérubin n'est plus qu'un ange bleui et les bleus de son corps ravivent mes bleus à l'âme.Un haut le coeur m'arracherait des larmes si la colère ne l'emportait:"c'est pas possible,comment des parents peuvent-ils frapper leur gosse ?C'est dégueulasse"!!!A ma grande surprise je les vois se moquer(de moi bien sûr)."Il est épileptique ",me disent-elles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by gilbertilo - dans objets perdus
commenter cet article

commentaires

Carole 24/02/2013 23:42

Une maladie terrible, je confirme !

mamalilou 21/12/2012 17:53

- perspicace, je veux bien, mais encore trop bavarde, même quand ma bouche se tait...
- précieuse, euh... si ça n'empêche pas d'en faire usage!!! je veux bien alors...:o)))
- sensible aux non dits, y compris ceux qui mettent de l'huile, les plus beaux...

rare bisou toujours sur le chemin de cet amour pur universel "qui n'en dira pas plus"
merci aussi pour ce "plus" non-dit... un non-dit appréciable aussi ^_^

givrés les bisous... et des rires pétillants aussi
...pour une fin d'année en fêtes et en joie
love love love (version beatles)

gilbertilo 21/12/2012 20:12



Oui Mama ,meilleures fêtes possibles à toi et aux tiens.Quand j'étais gosse souvent je me taisais ou je ne disais qu'a moitié,je n'avais jamais entendu parler des non dits .C'est bien plus tard
en écoutant B Pivot dans son émission "apostrophes" que j'ai compris toute la force de l'omission.Quoiqu' il arrive que l'on noie la vérité dans un flot de paroles inutiles mais bien
commodes.L'art de la dissimulation,j'en connais un rayon .Ne pas prêter le flanc à quoique ce soit!!!Bon ,la vie est belle et nom d'un chien je m'accroche!!Encore une fois joyeux noël et bon
réveillon pourquoi pas avec les Beatles,mais sûrement avec amour.



mamalilou 02/12/2012 07:13

aoutch, ça fait mal quand-même!!!
bon dimanche à toi, sans bleus et sans non-dits manipulateurs...

gilbertilo 02/12/2012 10:18



Tu es très sensible aux non dits on dirait?Mais c'était bien le but de de ces quelques lignes.Je n'en dirai donc pas plus.........Si tout le monde avait ta perspicacité bien des paroles
deviendraient inutiles et l'harmonie sûrement n'attendrait pas le soir........Bon dimanche sans bleu,une quasi certitude vu la météo.Tu es rare Mama et donc précieuse,là non plus je n'en dirai pas plus.@plus sur le chemin de l'amitié.



Pierrette Richard 01/12/2012 19:34

Ben, effectivement, ça prête à confusion!

gilbertilo 02/12/2012 20:01



Oui c'est très impressionnant.Il devait avoir deux ou trois ans et le voir ainsi m'avait bouleversé.



Punch-frappe 01/12/2012 14:32

???

gilbertilo 01/12/2012 15:25



Ok,c'était en soixante huit à l'hôpital(en pédiatrie).J'avais 13 ans,je n'avais jamais entendu parler d'epilepsie,par contre je connaissais les parents indignes,d'ou la méprise.


Ton spleen sera créatif j'espère.J'aime tes petites publications.Une suggestion,rien de tel qu'un bon tiramisu pour te remonter le moral(c'est ce que dit ma fille qui aime tellement l'Italie).@
plus Chantal ,au plaisir de te lire.



Présentation

  • : Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • : le serpent qui se mord la queue.actualité, poésie,tranche de vie,humour,et sarcasmes
  • Contact

Recherche

Mamalilou