18 décembre 2013 3 18 /12 /décembre /2013 18:08

"Ne sonne plus mon coeur,ne sonne plus le tocsin,en cortège les jours moroses s'attèlent à l'enterrement des orgies d'or au firmament".Vas y apostrophe ton coeur,lui qui pompa tes chagrins jusqu'au vertigequand à ruser tes grolles sur les chemins périlleux de l'ennui,tirant la piste jusqu'au matin,tes amours estivales,pieds nus dans l'herbe grasse,en verdeurs indécentes,tu vomissais parfois.Cette blonde légère qui te laissa tant d'amertume après que tu lui fis sauter la capsule ,les fines étrangères faisant parler la poudre et ces rouges corolles avec qui en canon tu sifflais si bien.Pour n'être que pis aller ces solutions aqueuses n'en dénouaient pas moins tes raideurs juvéniles.A une moissonneuse en herbe, une vieille toupie déjantée,sans doute te serais tu rendu,pour peu qu'elles t'eussent tendu une main de velours.

Partager cet article

Repost 0
Published by gilbertilo - dans objets perdus
commenter cet article

commentaires

Punch-frappé 27/12/2013 13:28

Caresser dans le sens du poil, ce n'était pourtant pas grand chose. Il eut suffi, mais apparemment... elle ne sut pas...Tant pis et dommage pour elle...

gilbertilo 27/12/2013 13:48



Hahaha,j'ai donc réussi ou à moitié puisqu'il me semblait révéler tout dans les dernières lignes.la blonde légère n'était qu'une bière,les fines étrangères une douceur ambrée aux accents
irlandais etc.J'espère que ces quelques lignes t'ont cependant amusée.C'était il y a bien longtemps ...............


Merci de ta fidélité Chantal à bientôt.



Présentation

  • : Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • : le serpent qui se mord la queue.actualité, poésie,tranche de vie,humour,et sarcasmes
  • Contact

Recherche

Mamalilou