10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 07:14

De l'orphelin,il a l' affectivité bancale.IL dit ne pas aimer les humains,mais leur présence lui est indispensable.A le suivre dans ses vaines tentatives de recrutement par la provocation systématique,je le trouve pathétique.La mort l'indiffere,mais il veut exister,laisser une trace.Ses propos révèlent une frustration indigeste,l'égotisme reproché aux blogueurs pour mieux masquer ses carences,sa culture exhibée comme un phénomène de foire .Malheureux,je le sens malheureux,l'obscurité l'angoisse encore.Agitation de méninges? Certes ,une belle proposition,mal présentée cependant.Pourquoi vouloir éblouir ceux que l'on désire éclairer?La liturgie s'accomode mal de la fébrilité.Gratteur de têtes dans un train fantôme ,voilà ce qu'il est.Malgré tout au fil du temps ,cette empathie dont il parle tant me gagne.Au-delà des invectives ,je sens une grande souffrance.

Partager cet article

Repost 0
Published by gilbertilo - dans objets perdus
commenter cet article

commentaires

Punch-frappe 01/05/2012 03:12

Tiens, mais l'on cancanne ici. Ah ! Ah !

gilbertilo 01/05/2012 13:16



Non pas vraiment .Un blogueur un peu virulent sévissait .Pas dénué pourtant de qualité il étalait semble t-il sa frustration sur divers blogs,s'ensuivit une joute verbale assez jouissive.Je
parlais donc de son ambiguité,je t'aime moi non plus ,sans cesse dans l'invective ,nous informant de son départ imminent et revenant encore et encore.Mon article " de la branlette au
caniveau"s'adressait donc à ce petit génie.Bon de temps en temps un bon coup de pied au cul çà ne fait pas de mal.Autant pour moi j'en conviens.



mamalilou 16/04/2011 05:28


dire aux gens qu'ils souffrent lors même qu'ils se débattent pour ne pas voir cette part d'eux... ce n'est pas une solution, c'est se poser en psy, alors que la démarche ne peut s'imposer...
forcément on rencontre l'hostilité de celui qui se préserve du mieux qu'il peut, dans le temps qu'il lui faut pour asseoir son désir d'introspection...
non
la solution est dans l'appel au détachement, dans la dénonciation espiègle, rigolote, l'implacable dérision de l'existence, la mise en regard relativisante,
la solution est dans le grand rire d'amour... toujours imaginer l'autre dans l'enfant qu'il fut, dans le vieillard qu'il sera... et le rire vient...
salvateur...
la démarche suivra
doux bisous à toi
et bon samedi


gilbertilo 16/04/2011 08:17



En fait,je cherchais des circonstances atténuantes à ce blogueur acariâtre,qui déverse sa rancoeur sur les blogs.Par expérience je sais que l'agressivité découle souvent de la douleur ou de
l'indifférence.Plutôt le comprendre ,répondre aux injures n'apporte rien.A moins qu'il ne soit détraqué.................le virtuel a les défauts de ses qualités.La dérision ,je l'ai pratiquée(de
la branlette au caniveau)dans un premier temps,puis j'ai creusé un peu,le personnage est moins complexe qu'il n'y parait.Bon week-end sous le soleil.



sandrin 12/04/2011 19:05


Antoine le maudit ? oui je l'avais déjà visité. j'y suis retournée. il me fatigue. Style emprunté. Je ne vois pas l'interet de refaire ce qui a été déjà fait. Des trouvailles certes de ci de là.
bof, bof, je suis pas convaincue. Coté contenu, re-bof. Du facile. et du déjà mastiqué.


sandrin 10/04/2011 17:58


pour ma part je suis un peu désorientée. pas même en colère. Je ne comprends pas, ou trop bien. Je ne veux plus répondre à ses provocs, ni à rien d'ailleurs. Et disant cela, j'en dis encore trop..
s'il venait lire par chez toi...alors je lui offre mon silence. c'est tout.
en tout cas, il ne laisse pas indifférent. C'est peut-être sa force. mais elle n'est jamais que virtuelle. je suis persuadée que dans la vraie vie il ne se permet pas ses manières. Un peu facile
d'utiliser le net pour cracher sur les autres.
bah... j'avais dit que je me taisais... je me tais.
ah non ! une dernière chose. c'est que j'ai découvert qui était Ysabelle Lacamp (jamais lu). ^^ Et si le quatrain que tu m'as laissé sur mon blog est de toi, j'y répondrais par un autre quatrain...


gilbertilo 10/04/2011 19:58



Commençons par çà;non ce quatrain n'est pas de moi(j'aurais du c'est vrai donner l'auteur.Ronsard ,si simple et si profond.Mille regrets).En ce qui concerne notre homme,j'ai parcouru certains
blogs sur lesquels il s'est étalé.IL semble rechercher des lecteurs potentiels.Je le définirais comme un animal,blessé de ne pas être lu.A ce que j'ai cru comprendre il voudrait faire de
l'écriture, sa vie ,et le net serait un tremplin.Un blogueur de ses amis lui a conseillé de tisser des liens ,en écho lui reviendraient des commentaires sur ses articles.Bref ,du racolage à peine
voilé.Il est vrai que son blog mérite mieux que les maigres coms qu'il reçoit.(autre chose ,je te recommande une visite sur le blog d'un de ses "amis":Alain le maudit).Tu ne seras pas déçue.Je
reste ouvert malgré tout au partage ,si je n'aime guère la violence,elle ne m'émeut pas.La vie est la vie.PS, Ronsard dit les choses tellement mieux que moi..............l'essentiel  est
intemporel.Bonne soirée.



Présentation

  • : Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • : le serpent qui se mord la queue.actualité, poésie,tranche de vie,humour,et sarcasmes
  • Contact

Recherche

Mamalilou