23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 22:58

Faut-il interdire la prostitution?Ce sujet récurrent brandi comme une trique à chaque passage de témoin , encore une fois  est une agitation à la "mords moi le noeud".Défendre la dignité de la femme(et de l'homme),prétexte fallacieux s'il en est,(la loi et la morale ne se superposent pas forcément) quand dans les entreprises nombre de femmes sont exposées au harcèlement sexuel et régulièrement déboutées devant les tribunaux.La prostitution sournoise et presque institutionnalisée (oui cela paraît antagoniste et pourtant)dans le monde du travail.Combien baissent leur froc tous les jours pour une promotion,pour une meilleure place ou tout simplement pour ne pas perdre leur boulot?Prêts à toutes les turpitudes simplement pour manger,des lèches bottes aux lèches culs en passant par les petits enculés de service qui se mettent à quatre pattes pour mieux sucer .Faut-il interdire la prostitution?Laissez moi rire.......Peut-on interdire la vénalité,La faiblesse ou la veulerie?A tous ceux qui ont le cul propre et l'esprit probe,à toutes les mâchoires de fer,à tous ceux qui préfèrent une bonne branlette solitaire et peut-être solidaire,à ceux-là je dis  bravo!Mais n'iront-ils jamais solliciter un service tarifé .

Partager cet article

Repost 0
Published by gilbertilo - dans objets perdus
commenter cet article

commentaires

Pierrette Richard 27/09/2015 16:15

Tu as raison, il y en a de l'hypocrisie et du sexisme acceptés et normalisés par tous...
Mais de là à ne rien faire...sans savoir quoi faire pour autant...

gilbertilo 28/09/2015 11:56

Evidemment tout cela doit être dénoncé.Hélas il n'y pas que la grande muette ,dans beaucoup de boîtes c'est l'omerta .Mais je dénonçais aussi ceux qui baissent leur pantalon (la prostitution morale)pour obtenir les faveurs ou pas d'ailleurs de leur hiérarchie !Je n'aime ni les uns ,ni les autres .

mamalilou 01/07/2012 01:10

phallussieux on dit... pas fallacieux...
dans ce con texte
pas que ton texte soit con, ni imbitable d'ailleurs... mais il faut y voir une contraction jouissive de con-contexte...
nous aurions vite fait de déraper sur un bégaiement qui sèmerait le trouble à nos faces
or il s'agit d'une répétition de con fort à propos, et ce n'est pas pour rester dans le sujet con con répète, euh, qu'on répète le con du sujet adjectivé au con- suffixe et non sus fixé...
bref, car ça l'est en général, à ce prix-là... vé, c'est la crise mon con!

mais bon, à partir du moment où tu n'as pas d'autres ressources déclarées, aucun salaire versé et aucune rente d'aucune sorte, et qu' en équerre, en cuillère, euh pardon en parallèle à ce non
exercice, tu vends ton corps, particulièrement si tu reverses quelques brousoufs à un pignouf, et que tu déclares sur ta feuille d'impôt une activité fantaisiste du style masseuse d'orteils,
chiropractrice mayeuticienne de germination biologique, ou encore consolatrice au pied levé, etc... on peut décemment envisager que tu pratiques la prostitution, sans équivoque aucune....

terme par trop pénétrant que la secrétaire soumise ou ambitieuse, la jeune épousée d'un presque grabataire ou la mère célibataire travailleuse pauvre et désespérée ne pourront forcément endosser
sans ciller...

on ne réglera pas pour autant le problème, hors morale ou légalité, de la légitimité à la prestation sexuelle par procuration que certains handicaps ne permettent pas de s'autoprocurer en toute
autonomie.

mais pourquoi donc lorsqu'on parle de prostitution veut-on systématiquement limiter le problème à l'offre...
le vrai problème légal, médical, plus que moral ou spirituel encore...
c'est la demande.
où est la légitimité même de la demande?

- une règle essentielle du commerce, pas de demande, pas d'offre
c'est là-dessus qu'il faut travailler... quelle est la légitimité de justifier le "droit" à disposer d'un corps, par toute voie (et toutes les voies) à notre convenance?

- une autre règle créer de l'offre par vente forcée, par sollicitation abusive, abus de faiblesse...
avec la législation sur la vente forcée, le harcèlement publicitaire, et la sollicitation des personnes en situation de faiblesse... qui font que l'occasion fait le larron, le gars dépité, frustré,
désormais, pour peu qu'il ait des thunes, peut se faire asticoter pour se remonter le moral, au lieu de se débrouiller un ptit plaisir solitaire...

non, non, mon ami, non, on ne règle pas tout d'une saillie drôlatique, d'un trait d'esprit, si juteux soit-il, d'une verve habile et percutante, non, l'ami...
il faudra plus que quelques coups de boutoirs pour sortir le mâle de l'impasse où il se trouve sur ce sujet glissant depuis le temps....

non, on ne justifiera pas par des arguments d'antiquités et autres pétitions de principes partisanes...
non, on ne sexonérera pas d'une réflexion humaniste sur ce rapport commercial, commercé, plutôt que sur le thème de la "tarification" qui est subsidaire...
ce qui importe est la notion de commerce lié à la demande
et non de la tentation de l'offre dans ce con-texte donc...

en espérant que ce truculent propos ne te laisse pas nu

bisous crus et sans détours!!
mais néanmoins savoureux

gilbertilo 01/07/2012 11:09



AH ah Mama il me faudrait bien plus de lignes que je n'en avais écrites pour reprendre point par point ta réponse percutante.Bon mon propos était celui-ci:montrer du doigt ce que personne
n'ignore ,caresser dans le sens du poil(si je peux m'exprimer ainsi)un certain électorat ,bref faire de l'esbrouffe quand tant de problèmes urgents mériteraient la priorité!Je vais être
parfaitement honnête,je voulais faire un petit papier sur le jeu un peu truqué que pratique Cécile Duflot,pour ne pas l'attaquer de front j'ai choisi cette ambiguité .............L'hypocrisie qui
tolère et plus cette forme de prostitution intellectuelle qui me répugne plus que tout.Je dénonce comme toi et bien d'autres l'emprise des mafieux ou pas ,des petits maquereaux et autres
tenancières de bordels ,lupanars etc.J'accepte par contre le libre exercice du commerce de son corps en toute connaissance de cause.L'offre et la demande?Qui de la poule ou de l'oeuf?Pardon Mama
,j'écoutais M E LECLERC qui n'est pas le dernier des mercantils déclarer ceci:"l'offre crée la demande".Dans cette société au marchandising exacerbé ,le sexe est un produit comme un autre.La
morale pour en dire un mot n'est plus qu'une façade ,s'il est de bon ton de jouer les vierges effarouchées devant les caméras de télévision,la vie privée est souvent contradictoire.


J'adore te faire monter dans les tours.Bisous Mama ,toujours un plaisir tes commentaires, le verbe et le fond. PS "aller aux putes?" était une réflexion non une invitation.



ballendar 26/06/2012 21:36

j'avais fait un petit commentaire sur ce sujet sur le blog de florentin, mais je manquais visiblement d'inspiration, j'avais oublié toutes les lâchetés des biens pensants qui ne valent pas mieux
que celles qu'ils appellent des putes

gilbertilo 26/06/2012 22:00



Salut Ballendar content de te retrouver sur le chemin.Effectivement la prostitution ne concerne pas que ces dames dites de joie.



sandrin 26/06/2012 17:01

aie aie... gare à nos miches les filles. Si on interdit la prostitution ça va faire encore plus de frustrés à courir les rues...
Je trouve ça curieux de vouloir interdire la prostitution. Impossible en plus. Pour la protection des filles qui font le tapin, il vaut mieux au contraire protéger ce métier et combattre les
réseaux mafieux qui violentent et obligent bon nombre d'entre elles dans des conditions souvent sordides et inhumaines.

gilbertilo 26/06/2012 17:40



La prostitution existe partout ,quelle soit physique ou intellectuelle.L'une n'étant pas plus dégradante que l'autre.Sous prétexte de protection de la dignité  on veut empêcher des individus
conscients et responsables d'exercer  leur commerce somme toute pas plus immoral que la vente d'armes (voir livraison d'hélicoptères à la syrie).La dignité a bon dos dans ce monde inféodé au
fric à tout prix.Et encore qui se soucie du travail des enfants pourvu que le produit ne soit pas cher et j'en passe tant la liste des atteintes à cette dignité est longue.Au bal des faux culs il
y a pléthore de comédiens...........Quand bien -même s'agirait-il de la condition féminine ,beaucoup de femmes elles même feraient bien de balayer devant leur porte..........(excision et autres
négations de la liberté individuelle à jouir et à disposer de son corps selon ses besoins et ses inclinations)Evidemment tout esclavage sexuel comme il peut-être hélas pratiqué ici ou là sous la
contrainte de réseaux mafieux doit être condamné sans réserves.Mais que diable laissons ces gens libres de vendre leurs charmes (ou non d'ailleurs).Beaucoup de toxicos trouvent là une source de
revenus pour satisfaire leur dépendance,ils la trouveraient ailleurs (braquage ,vols à l'arraché etc)Ne rendons pas sous prétexte de salut public la société plus violente qu'elle ne l'est déjà.


Merci de ton passage Sandrin,tu vas bien j'espère .@plus sur le chemin



Punch-frappé 26/06/2012 11:17

Tu rejoins bien, là, la morale judéo-chrétienne, qui préconise que l'on peut pêcher en action, mais aussi en pensée; sans oublier par omission.
Zut Gilbertilo ! j'ai gaffé, j'avais oublié que tu étais agnostique.

Bises et bonne journée à toi

gilbertilo 26/06/2012 18:02



Il ne s'agit en aucun cas de jugement moral,il s'agit de dénonciation d'une hypocrisie admise par cette société  que tu qualifies à juste titre de judéo-chrétienne.Trahir ses convictions
pour s'asseoir au conseil des ministres constitue pour moi une acceptation à se faire sodomiser et encore en offrant la vaseline au prétendant!!!!!!!!!La liberté ne souffre aucune compromission.
Ou tu n'as aucun tabou et rien ne t'entrave auquel cas je dis tu prends tes responsabilités et c'est tant mieux ou tu affiches des  principes (que personne ne te demande)et alors là toute
reculade t'expose aux railleries et pire à une possible soumission périlleuse.Nulle morale et surtout aucun puritanisme ne viendront je l'espère influencer mon libre arbitre.Simplement définir
les régles du jeu et s'y tenir.Voilà Chantal ,bonne soirée .



Présentation

  • : Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • : le serpent qui se mord la queue.actualité, poésie,tranche de vie,humour,et sarcasmes
  • Contact

Recherche

Mamalilou