29 janvier 2016 5 29 /01 /janvier /2016 23:29

 

 

On  t'aime toute la nuit et te quitte au matin! 

Tu étais star et te voilà ribaude.

On te parait de velours ,tu exhalais l'oeillet,la rose ou le jasmin,

Mais ta charogne pue .

Assassinée encore une fois  ma belle, comme les satrapes que tu chassais .

Les herbes folles se sont pâmées,les pasionarias ont avorté,

Les candides ont découvert Sodome et les chantres de la "scolastique"

Tels le phénix renaissent sur tes cendres.

Lolita ,tu ne seras jamais qu'une lolita.

Tu dansais la carmagnole ,la  sardane et peut-être même le rock'n roll,

Mais tu t'es faite baiser sur un coin de table par un médecin argentin,

Abusée par un métallo à Gdansk.

Pauvre enfant de l'utopie,seuls les poètes souffrent ta liberté ,

Dans une geôle froide ou au feu d'un peloton !

Révolution ! Si demain   tu te levais ici .......serais-je  poète ou assassin?"

 

Partager cet article

Repost 0
Published by gilbertilo - dans objets perdus
commenter cet article

commentaires

Punch-frappe 24/03/2012 10:10

Tiens pourquoi pas monter tes poèmes en chansons ?? !!!

gilbertilo 24/03/2012 17:41



Tu fais trop d'honneur à ma prose.Je m'étais essayé aux vers classiques,mais je manque de rigueur!



punch-frappe 23/02/2012 23:58

Les révolutions sont filles de l'espoir, mais souvent ouvrent la porte aux lendemains oublieux des anges qui les ont créées...portées

gilbertilo 25/02/2012 18:10



AH les lendemains qui chantent..................ont souvent les airs de la discorde.Les paroles si belles soient -elles ne suffisent pas à faire une chanson populaire.



Punch-frappe 20/02/2012 20:31

Un petit bonjour, merci d'être passé me voir sur mon site et surtout d'avoir pris le temps d'y laisser un commentaire.

Bises

Chantal

gilbertilo 20/02/2012 20:41



Ma chère Chantal,pour moi laisser un commentaire est la moindre des politesses.Vois tu ,je déteste les faux fuyants ,sans trop m'appesantir, j'aime laisser une trace si ténue soit-elle.Bonne
soirée.


Gilbert.



ballendar 16/02/2012 21:08

La révolution n'est pas toujours la belle fille qui nous fait rêver: elle prend parfois l'aspect des "tricoteuses" révolutionnaires aptent à envoyer rouler les têtes dans les panières de la
guillotine comme on termine son rang (celui de la haine ordinaire, mais les aristos l'avaient bien méritée)- je suis déçu du résultat du printemps "arabe", il faudra bien du temps pour qu'ils s'en
sortent, je souhaiterais des Etats laïcs, surtout pas de chiiïtes (mais c'est leur probleme)

gilbertilo 16/02/2012 21:32



Les images de Tripoli ,milices armées se déchirant l'une l'autre ,illustrent malheureusement  mon billet.Mais je crois que toutes les révolutions ont éte plus ou moins trahies. Ou ne
sont-elles que des instruments entre les mains de manipulateurs d'opinions?Les peuples se libèrent d'un tyran, mais la véritable liberté est trop lourde pour beaucoup .



Pierrette Richard 09/02/2012 20:13

Sans transition, ça me fait penser à l'ami Ferrat "Ami, entends-tu le vol des corbeaux sur nos plainesssss" et Gdansk, c'est pas mal!

gilbertilo 09/02/2012 21:08



Le chant des partisans n'est pas un texte du regretté Jean Ferrat mais de Joseph Kessel et Maurice Druon.Ceci dit le rapport entre cette chanson portant la résistance et mon texte me laisse
perplexe.Oui ,ou alors tu as un humour au sixieme degré.Rassure moi ,tu n'es pas grande ,blonde avec une chaussure noire?Je te taquine ,c'est gentil d'être passée @ plus sur le chemin........



Présentation

  • : Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • : le serpent qui se mord la queue.actualité, poésie,tranche de vie,humour,et sarcasmes
  • Contact

Recherche

Mamalilou