5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 13:43

Argent trop "cher",ce n'est pas la morale, ni même l'humanité qui sanctionnent John Galliano.Pourtant coupable d'injures pas très fashion ,le créateur ne serait donc qu'un retaillé,un fantoche dans un costume trop grand.Accoutré ,attifé pour donner le change,mais le masque tombe ,la cruauté des paroles, le streap-tease soulographique révèle le négatif enfoui.Du pinacle le voilà donc au pilori,celui que le microcosme du luxe élevait en icône n'est plus qu'une carpette, de soie peut-être mais quand même. Le rideau noir doit -il absorber toute la lumière?Le créateur et son oeuvre sont-ils indissociables?Si l'oeuvre doit tout à son géniteur,comme un enfant elle s'émancipe ,fut-elle enfantée dans les méandres insondables de l'abject.Peut -on refuser ou honnir le génie d'une ordure?L'histoire est émaillée de foudre et de venin écrivant les plus belles pages de l'art.

Partager cet article

Repost 0
Published by gilbertilo - dans la brocante des mots
commenter cet article

commentaires

BALLENDAR 06/03/2011 20:45


je ne doute pas que la haute couture soit un art, mais elle n'aime pas les femmes ou les préfère anorexiques. Par contre je trouve idiot de demander à un artiste de se prononcer sur des sujets
qu'il ne maîtrise pas. Là, c'est lui qui a lancé des
élucubrations racistes, mais il était ivre.. Ce n'est pas une excuse (in vino veritas)
Actuellement, on parle beaucoup de Céline, le voyage au bout de la nuit est un chef d'oeuvre d'écriture du au style si particulier de l'auteur; qu'il ait été un petit raciste importe peu en
définitive pour la littérature. Par contre pour la valeur intrinsèque de l'individu c'est autre chose


gilbertilo 06/03/2011 21:01



L'individu fait naître l'auteur ,mais l'oeuvre se suffit à elle même.Oui Céline est considéré par beaucoup comme un des plus grands et pour certains le plus grand du 20 ième siècle chez les
écrivains.La littérature ne doit être jugeé que pour ce quelle est et non à l'ombre d'un personnage douteux certes mais sûrement complexe.J'écoutais les"grandes gueules sur RMC ,Jacques Maillot
sur lequel aucun doute ne plane quand à la probité disait avec passion son admiration pour cet immense artiste et rajoutait -il"le docteur Destouches soignait des malades
gratuitement.On peut être antisémite notoire et avoir  une âme,fut elle noire.



sandrin 06/03/2011 10:11


questions interessantes. Toutefois, et ce n'est que mon humble avis, la mode est-elle de l'art ? Je dois t'avouer que ce monde me débecte au plus haut point. Il faudrait que je puisse dire
pourquoi. Alors le génie,où ça ? un créateur ? d'une certaine manière oui. mais certainement pas à mettre dans le même panier que les écrivains, musiciens ou peintres. Même si certains "couturiers"
ont pu révolutionner les mentalités en osant libérer la femme de certains carcans. Je ne conteste pas l'importance de l'habit. Mais qu'un Galliano puisse tenir de tels propos, finalement n'est pas
en désaccord avec le monde dans lequel il évolue ni même avec ce qu'il "crée".


gilbertilo 06/03/2011 11:54



De l'art?Qu'est ce que l'art déjà?La haute couture quelque part tient de la sculpture .La création est réelle ,une dose de folie quelquefois et beaucoup de rigueur souvent.Ce monde te débecte
dis-tu,mais c'est le monde tout court qui est impitoyable.L'argent ,l'argent,l'argent............ Au nom de l'argent bien des yeux se ferment ,bien des oreilles distraites,sans parler des narines
que l'on pince.Les évènements récents le prouvent.Et c'est encore pour protéger le capital que l'on se sépare de ce trublion.Les dés sont pipés et la fameuse bienpensance s'étale pour masquer la
saloperie.Qui est John Galliano?Je ne sais pas ,la seule chose que je sache c'est l'hypocrisie de la sanction.Le marché,rien que le marché,tout pour le marché .La jet set  avance
masquée ...............



Présentation

  • : Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • : le serpent qui se mord la queue.actualité, poésie,tranche de vie,humour,et sarcasmes
  • Contact

Recherche

Mamalilou