7 novembre 2016 1 07 /11 /novembre /2016 20:11

Ah, comme il me parle des choses si naturelles de ma jeune vie avec tellement plus d'acuité que je ne saurais le faire.Les odeurs,dans notre mémoire quasi inaltérables,si banales dans  notre enfance dont il voudrait que l'on ne s'occupât de traduire en termes scientifiques.Que l'on aille étudier trop scrupuleusement et nous priver de la fraîcheur d'une première rencontre olfactive (je n'oublierai jamais ces œillets sauvages à Gavarnie).Je l'imagine là ("au pied des falaises volcaniques noires ,à l'ombre de l'Helgafell"),avec ses mots qui collent si bien à une réalité qui fut mienne ;battre la campagne avec mon frère,curieux de tout,témoins d'une époque révolue.L'étang de la Villeneuve aujourd'hui à demi absorbé par la laîche et même si la reine des près,la salicaire ou l'épilobe hirsute viennent le courtiser,je ne peux oublier cette "mare au diable" qu'il était à mes yeux d'incorrigible vadrouilleur.Nappe sombre où le goujon venait encore taquiner le pêcheur en herbe,gonflée par nombre de  ruisseaux chahuteurs, nurseries de truitelles,toboggans à vairons bigarrés,clignotants aquatiques sous les rayons solaires.

Partager cet article

Repost 0
Published by gilbertilo
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • : le serpent qui se mord la queue.actualité, poésie,tranche de vie,humour,et sarcasmes
  • Contact

Recherche

Mamalilou