23 août 2016 2 23 /08 /août /2016 18:41

Gilbertilo .

Nous sommes libres d'aimer ;mais l'amour ne nous prive t-il pas d'une certaine liberté .?

C A: "je t'aime. en quoi est ce ton affaire ? "

Valérie: C'est quoi cette équation ? La liberté étant une absence de dépendance à un maître, le fait de décider qu'aimer est ce qui conditionne la liberté de l'objet, est précisément la définition de l'asservissement. Cette phrase est limite une injonction paradoxale. Il n'y a aucune altérité en jeu. C'est même tout l'inverse.Aimer ne répond à aucune condition.

Gilbertilo : Quand même ...nous n'aimons pas sans raison .

Valérie:la condition et la raison ne sont pas une mm chose. Et pour ma part, dire aimer parce que ceci ou cela (ce qui motiverait une quelconque raison) n''est pas aimer. C'est un placement, un arrangement, un étayage, une forme de sécurisation. L'amour il me semble que c'est une autre paire de manches ^^

Gilbertilo:Bien sûr l'amour et la raison c'est souvent le mariage de la carpe et du lapin.J'entendais par raison une cause quelconque,car enfin ,sans même parler de coup de foudre,l'amour est induit par le désir ,un besoin viscéral inscrit dans nos gènes.Une conjonction d'éléments dont on n'a pas conscience et dont on se contrefout,tout à son euphorie,fait battre le cœur et tend les tripes .Alors s'il vous plaît ne me parlez pas de placement ,arrangement ,étayage ou sécurisation ...L'amour est éminemment fragile ,souvent fugace ...quand il ne devient pas pour certains ,pathologique!

Valérie:Je parle de ce que je veux tt comme vous :)
L amour n est pas le désir, les relations pathologiques ne sont pas l amour et ce qui prend aux tripes c est l attachement et ses racines oubliées au fond de la conscience. Ce qui vous prend au tripes est toujours le retour d un fantôme fondateur. Le reste c est pour Disney :)

Gilbertilo: Ha ha ha vous savez déformer à votre avantage les propos qui vous irritent.Pour une partie je n'en suis pas moins d'accord avec vous .Mais n'avez vous jamais ressenti cet aiguillon au creux de l'estomac ,intempestif et violent ?En ce qui concerne la pathologie ,il ne s'agissait pas de relations malsaines ,mais bien de déception toxique et incurable .Nous pourrions je crois ,l'un et l'autre discourir sur ce sujet sans que jamais nous rapprochions nos points de vue.Donc pas de danger ici qu'un ange passe .Quand au monde de Disney s'il n' a jamais ne serait-ce qu'un instant égayé mon enfance ...Ce fut peut-être par l'Apprenti sorcier..Je vous laisse à vos certitudes en vous remerciant toutefois de n'avoir pas décliné l'échange.

C A: oui, le titre aurait été en effet meilleur par "je t'aime parce que tu es libre et je désire que tu le restes, même si je t'aime" et c'est ce qui est expliqué dans le texte en fin de compte.

Partager cet article

Repost 0
Published by gilbertilo
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • : le serpent qui se mord la queue.actualité, poésie,tranche de vie,humour,et sarcasmes
  • Contact

Recherche

Mamalilou