10 juin 2016 5 10 /06 /juin /2016 14:30

Il a tiré la barre à gauche ,le voilà parti pour le dernier voyage .il m'apprit tant ,il m'apprit tout sur le navire; de la carlingue centrale ,véritable épine dorsale ,élément constitutif s'il en est au plus petit élément utile et nécessaire .Ah je peux dire m'être régalé de ses cours .Dans sa blouse de coton bleu fermée par une fine ceinture il avait l'air de ce qu'il était ,un homme brave et simple.Nous étions une bande de jeunes non issus du sérail(centre de formation des apprentis) fraîchement embauchés à l'Arsenal de Brest ,totalement ignorants des principes de la construction navale,militaire de surcroît, à bénéficier d'une formation accélérée :traçage et technologie .Autant dire que le niveau était plutôt fluctuant .Se côtoyaient d'authentiques néophytes et des métallos en herbe C.A.P en poche ayant fait leurs premières armes dans de petites structures Brestoises ou encore des diplômés(bac technique et même B.T.S non reconnus ) .Un camarade boucher de formation devint au fil des ans un excellent traceur de matériaux .Si nous n'avions pas suivi la voie royale ,nous n'en étions pas moins fiers et bien des égos se frottaient pendant les séances .Le sujet ,la raison même de notre formation;la poutre-bateau,voilà bien une chose qui nous parlait peu .Charpentiers fer en devenir il nous fallait bien acquérir les notions de résistance d'un navire face aux contraintes exercées par la mer.Nous commençâmes par la liste quasi exhaustive de la terminologie navire ;la carlingue centrale ,les membrures,les barrots ,les serres et les lisses puis les hiloires etc ...Les œuvres vives ,les œuvres mortes ,les superstructures,nous apprenions que la passerelle est bien le poste de commandement . J'ai encore en mémoire le fameux livet dont il nous parla,le livet milieu et le livet en abord qui nous laissa perplexes .C'est bien à lui que je dois la maîtrise du compartimentage et de l'étanchéité ,devoir qui me fut imposé lors d'un passage crucial dans ma modeste carrière .Quelle ne fut pas ma surprise lorsque que je fis l'acquisition d'un pavillon rive droite,me trouver face à lui 21 ans plus tard,sa maison en vis à vis .Je lui rappelais sa gentillesse et sa compétence,toute la quintessence que j'avais su tirer de son enseignement .Puis l'informais sur la fuite des valeurs qu'ils nous avait transmises avec sincérité.La boîte qu'il avait quittée était quasiment honnie par les nouveaux "barreurs".Instructeur appelé prof il avait voué sa vie à la formation la plus adéquate possible de ses jeunes gens impétueux .Et voilà que la politique s'en était mêlé ;fermeture du centre de formation .Le creuset trop riche de traditions "malsaines" mis sous le boisseau !Adieu monsieur le professeur ,on ne vous oubliera jamais .

Partager cet article

Repost 0
Published by gilbertilo
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • : le serpent qui se mord la queue.actualité, poésie,tranche de vie,humour,et sarcasmes
  • Contact

Recherche

Mamalilou