20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 17:13

La consultation d'anesthésie est très bien fréquentée.Je trouve là Michel un collègue DCNS et coïncidence un autre type dont j'ai fait la connaissance à une fête l'année dernière et pas revu depuis .L'arsenal est certes une grande famille,mais que le monde est petit, d'autant plus que les mêmes causes produisent inévitablement les mêmes effets.La salle d'attente est pleine comme un œuf.Il y a là une espèce de poule blonde qui caquette,les cordes vocales désaccordées par la nicotine,un septuagénaire pas mieux loti niveau tessiture,mais heureusement moins volubile ,les autres plus sages semblent affectionner la messe basse .La blonde m'informe qu'il faut s'annoncer à la secrétaire.Bref passage,décliner son identité, signer quelques documents,retour dans le bocal surchauffé.On a pas passé 40 ans dans une boîte sans y avoir peut-être malgré soi pris quelque chose.Aussi m'enquiers-je auprès de Michel de l'actualité .Chacun selon ses objectifs y verra un progrès ou une hérésie."Bof tout part en c...C'est de plus en plus tendu ".Son poste comme tant d'autres est dans l'œil du cyclone.La force centrifuge déjà initiée par l'ancien PDG a pris de la vitesse et le point de rupture semble atteint pour toutes les activités satellitaires .Le recentrage sur le cœur de métier ne permet aucune bavure,tout doit être clair net et précis et tant pis si dans ce tourbillon quelques bipèdes réfractaires giclent dans le cosmos.IL va me dit-il se faire opérer des varices,lorsque le médecin l'appelle .Mon tour vient sans que j'ai eu trop à attendre .Décidément la jeunesse ici (le Grand Bleu)a prit le pouvoir .Le médecin anesthésiste qui m'accueille ferait au cinéma figure de jeune premier ."Mr L'h... bonjour ,Dr Pietri "se présente t-il .Je lui rends la politesse .Il m'invite à m'asseoir .J'ai le droit au questionnaire habituel.Puis nous échangeons sur la pathologie soupçonnée.Je lui fais la liste des différents examens qui n'ont rien révélé.Il me rassure vivement :"Ah mais on n'y voit jamais rien.On peut faire mille radios des poumons à mille personnes sans rien déceler"."La fibro elle non plus n'est pas fiable"?lui dis-je.La réponse est la même .Wouahou !Me voilà rasséréné .C'est quand même chouette le progrès,l'imagerie médicale,le nec plus ultra,surtout ultra onéreux .Mais bon tant que la vache a du lait ...Tant pis...IL n'y a qu'à traire.Après lui avoir donné ma taille ,mon poids et mon âge ,je le vois tapoter sur son smartphone."Le taux de mortalité est de 1,98%" me lance t-il .Ah il y a eu de l'inflation depuis mon passage chez le chirurgien .Un formulaire à signer.Je saisis un stylo sur le bureau et je laisse ma griffe .Oh !"Excusez moi j'ai signé en rouge"lui fais-je remarquer."Ce n'est pas grave ce sont les couleurs de mon "pays".La feuille il est vrai est jaune pâle et l'encre rouge,mais je me suis trompé ."Je suis de Perpignan" me dit-il.Bon un Occitan en Bretagne à Brest de surcroît ,ce n'est pas une surprise .Notre terre est accueillante par nature,mais il est une autre raison,notre faculté de médecine a une certaine réputation.Et bien des gloires(soyons un peu chauvins)comme Irène Frachon,qui font honneur à leur engagement.

Partager cet article

Repost 0
Published by gilbertilo
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • : le serpent qui se mord la queue.actualité, poésie,tranche de vie,humour,et sarcasmes
  • Contact

Recherche

Mamalilou