18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 12:46

Je lisais sur le blog de Yannick Rieu que j'ai découvert par analogie .(Zefs et Yannicks,le blog de Gilbertilo)

Regarde la mer!

À trop vouloir nommer nous restons à la surface des choses et des êtres. C'est tout ce que nous connaissons. Les abîmes nous rendent insécures, les profondeurs nous donnent le vertige.

Il n'y a que l'insécurité qui nous pousse à nous inventer des certitudes, certitudes qui bougent, changent au fil des siècles. Le vide, l'abîme, lui, ne bouge ni ne change. Il échappe à la pensée, il échappe aux concepts, il échappe au temps.

Le manteau des mots dissimule, parfois de merveilleuse façon! Le savoir, lui, est ignorance lorsque la connaissance du moi fait défaut.

Le culte du savoir et des mots sont des formes modernes d'idolâtrie.

Je pense tout à fait le contraire,pour nommer les choses il faut souvent creuser,s'immerger dans l'abîme que faute de mot plus juste l'on nomme inconscient parfois se faire violence car les mots qui conviennent ne sont pas toujours des mots doux .Et si les certitudes bien évidemment temporaires peuvent nous aider à vivre notre vie elle même temporelle ...Ne nous en privons pas !Si le manteau des mots ,d'ailleurs quelquefois plus léger qu'un silence explicite ,dissimule de merveilleuse façon ,ne le dévoilons pas !Quand au culte du savoir par delà les mots, s'il était une idolâtrie ...quel bonheur s'il détrônait le déculturant pouvoir de l'argent .

Partager cet article

Repost 0
Published by gilbertilo
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • : le serpent qui se mord la queue.actualité, poésie,tranche de vie,humour,et sarcasmes
  • Contact

Recherche

Mamalilou