7 mai 2015 4 07 /05 /mai /2015 17:51
Signé :Alice .
Signé :Alice .

Tu pourras sur mon cœur user tes ongles rouges,

Plus brûlant qu'une balle un blâme y fut logé.

J'avais mis dans ma poche une chaîne vermeil,

Le cœur en bandoulière je m'étais lancé

Comme un bleu sur le front,aveuglé de soleil.

J'avais sonné deux fois pour que la porte baille,

Les yeux exorbités encaissant la mitraille

D'un "vieux fusil" braqué qui me disait: "va t'en ,

Elle ne veut plus te voir ", j'avais foutu le camp.

Don Juan magnifique au café de la poste,

Fallait-il à genoux tomber sous la riposte?

Le cœur au poing ,serré dans la poche toujours,

Ne quitterait ce soir son doux lit de velours!

Je l'ai traîné longtemps ce cœur à la remorque,

La chaîne à mon cou soudain devenue torque .

Tu pourras toi aussi me jeter l'anathème

Humecter de venin tes lèvres incarnat,

Oser la déchirure qu'un jour elle incarna,

Tu cogneras ton cœur à mon cœur cette gemme!

Partager cet article

Repost 1
Published by gilbertilo
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • : le serpent qui se mord la queue.actualité, poésie,tranche de vie,humour,et sarcasmes
  • Contact

Recherche

Mamalilou