19 février 2015 4 19 /02 /février /2015 14:16

Qu'elles jouent en virtuoses sur les carreaux d'une lucarne,

Dégringolent comme des doigts fous sur les lames grises

Qui la ceignent et qu'elles viennent

Crever sur les ardoises aux veines bleues,

J'aime sous tous les toits écouter les gouttes de pluie.

+

Pourtant dans cette cage immense,

A cet ours qui tout en haut

De l'escalier danse

A se rompre les os

Ma mémoire en résonance

Voudrait tant faire la peau !

Partager cet article

Repost 0
Published by gilbertilo
commenter cet article

commentaires

Pierrette Richard 16/03/2015 21:18

Je pense que c'est l'un de mes bruits préférés...lorsque je suis bien à l'abri!

gilbertilo 16/03/2015 22:10

La même chose pour moi .Dans ce texte toutefois bien des souvenirs douloureux !

Présentation

  • : Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • : le serpent qui se mord la queue.actualité, poésie,tranche de vie,humour,et sarcasmes
  • Contact

Recherche

Mamalilou