21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 16:13

Comme il ne savait pas parler,

IL dit ses maux dans l'écriture.

Comme il ne savait pas dessiner,

IL mit ses plaies dans la peinture.

Comme il ne savait pas s'aimer ,

Il mit son coeur à la torture.

Comme il ne savait pas vivre,

Il mourut d'envie d'exister!

Partager cet article

Repost 0
Published by gilbertilo
commenter cet article

commentaires

mamalilou 27/10/2014 01:04

excellemment dit,
joliment dessiné,
amoureusement douloureux,
des maux en mots qui existent pour que vive le désir

Présentation

  • : Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • Zef et Yannick ,le blog de gilbertilo ,Brest
  • : le serpent qui se mord la queue.actualité, poésie,tranche de vie,humour,et sarcasmes
  • Contact

Recherche

Mamalilou